Filtration biologique et cycle de l'azote

Tuez les bactéries par le biais de cette filtration

Bien connu de l’aquariophilie le procédé de la filtration est bien souvent pratiqué par des aquariophiles.

Partant du fait que l'aquarium est une atmosphère remplit de déchet (urine, excréments, débris végétaux, poissons morts...), qui sont continuellement libérés : ces produits contenant de l'azote sont précipitamment délabrés et ensuite changés en ammoniaque, qui sont ainsi engloutis dans l'eau deviennent ainsi invisibles pourtant très mortels pour nos très chers poissons.

 

La période de l'azote symbolise des traitements que l'ammoniaque devra supportera dans le but d'être complètement délabrés en nitrate.

 

 

Ce procédé biologique se pratique en fonction des nombreux microbes bien que malsains mais utiles comme étant de parfaites sources d'énergie. Pour l'élaboration de la filtration biologique et de l'azote des grands principes sont ainsi cités :

 

• une transformation de l'ammoniaque en nitrite : un microbe nommé nitrosomonas aura tout d'abord pour mission de se charger de traiter l'ammoniaque très délétère en nitrate.

 

• Une transformation des nitrites en nitrates : les nitrites sont moins mortels que l’ammoniaque, cependant peut être supportés dans l'aquarium : à long terme ils pourraient se montrer mortels pour les poissons, et est souvent à l'origine de plusieurs décès considérés comme inexpliqués. Fort heureusement que d'autres bactéries ont pour mission d'abattre les nitrites. Les nitrites ne sont autres que ces bactéries qui sont appelées des nitrobacters et nitrospira qui vont se charger de transformer le nitrite en un constituant peu poissonneux. Le procédé azoté se base sur le principe de transformer l'ammoniaque en nitrite par les bactéries nitrosomonas après en nitrates par les bactéries nitrospira. Les nitrates sont en fait beaucoup moins mortels, et sont ainsi la recette finale de ce procédé.

 

Et pour terminer, nous évoquerons le syndrome du nouveau bac : cette série se passe continuellement dans l'aquarium (seulement tant qu'il y aura la présence de l'ammoniaque) : raison pour laquelle on parle de cycle azoté. Malencontreusement un aquarium ayant reçu nouvellement de l'eau ne contient nullement qu'une infime quantité de ces microbes et de l'ammoniaque utiles pour leur développement. Ce n'est que peu de temps après avec l'introduction des plantes et les tous premiers poissons que débutera le cycle de l'azote.

Poissons et crustacés

Nos recommandations